Logo Tax Shelter

Réduisez vos impôts avec le Tax Shelter pour start-up

Investissez dans une start-up aujourd’hui et recevez 30 % ou 45 % de votre investissement en réduction d’impôts.

Ciseaux

30 % ou de 45 %
de votre investissement en réduction d’impôts

Tout s’éclaire avec un exemple :

Investissez 1 000 € dans une start-up prometteuse et recevez 450 € de réduction sur votre déclaration fiscale.

Cette initiative est ouverte à tous les contribuables privés en Belgique; vous pouvez investir dès 100 € minimum pour bénéficier du tax shelter via MyMicroInvest.

Comment bénéficier des bienfaits du Tax Shelter ?

4 solutions s’offrent à vous

1. Investir dans des entreprises individuelles via une plateforme de crowdfunding : MyMicroInvest

En investissant dans des start-up éligibles au Tax Shelter via une plateforme de crowdfunding, il est tout d’abord nécessaire de vérifier que cette dernière ait reçu l’agrément officiel de la FSMA (l'Autorité des Services et Marchés Financiers) afin de pouvoir offrir le Tax Shelter à ses membres. MyMicroInvest était la première plateforme d’investissement en Belgique à obtenir l’agrément de la FSMA en .

Dans ce cas-ci, les montants minimums pour chaque investissement sont nettement plus faibles et abordables, rendant l’investissement à portée de tous. Cependant, investir dans des jeunes entreprises comporte un certain nombre de risques. La diversification de son portefeuille d’investissement est donc un facteur clé de succès si l’on veut répartir au mieux le risque que l’on prend.

L’ensemble des start-up mises en avant sur la plateforme seront passées par une procédure de sélection précise. Attention, cela ne supprime en aucun cas les risques inhérents à l’investissement dans des start-up.

Dans le cas de MyMicroInvest, c’est son véhicule financier MMIF qui devient actionnaire et qui s'occupe de l'entrée dans la société, facilitant ainsi le processus pour les investisseurs.

La réduction d'impôts est de maximum 45 % du montant investi.

Pour plus d’informations sur le fonctionnement consultez la plateforme MyMicroInvest.

2. Investir dans un portefeuille diversifié en souscrivant à un Tracer sur MyMicroInvest

Un Tracer est un nouveau service vous permettant de construire un portefeuille diversifié en investissant dans différentes start-up qui vous sont proposées.

Pourquoi s’inscrire à un Tracer plutôt que d’investir dans des start-up une par une ?

Même si beaucoup de start-up échouent, certaines réussissent et peuvent générer des rendements importants pour leurs investisseurs. Grâce à un Tracer, chaque investisseur peut diminuer son exposition au risque en investissant dans différentes start-ups, tout en ayant la possibilité de choisir ou non d’investir dans chacune des start-up proposées.

La réduction d'impôts est de 45 % du montant investi.

Vous trouvez plus d’informations sur ce nouveau service.

3. Investir directement dans une start-up

Réservé normalement au Business Angels pouvant avancer des montants importants, cette façon d’investir nécessite une bonne connaissance juridique. En effet, il faudra très probablement négocier des conditions d'entrées à votre avantage (notamment valorisation etc.) et bien comprendre les documents juridiques étant donné votre statut de signataire.

En investissant directement dans la société, vous devenez actionnaire, ce qui implique que vous allez être sollicités pour les assemblées générales et que vous aurez un droit de vote lors de ces dernières.

4. Investir via un fonds starter

Via un fonds starter, vous confiez votre investissement à un véhicule d'investissement qui va gérer vos fonds de façon discrétionnaire et investir conformément à sa politique d'investissement sans vous consultez avant de procéder à chaque investissement.

La réduction d'impôts est de 30 % du montant investi.

Le tax shelter pour start-up est un nouvel incitant fiscal pour soutenir l’entrepreneuriat

Nos start-up belges, y compris les PME et les micro-entreprises, sont l’épine dorsale de notre économie. Il est difficile pour ces start-up d’attirer des capitaux pour financer leur croissance.

Or il y a plus de 257 milliards d’euros qui « dorment » sur les comptes d’épargne en Belgique. Ces fonds pourraient être utilisés pour investir dans des sociétés.

Si seulement 1 % de la population belge investissait une petite partie de ses économies dans les start-up les plus prometteuses, des centaines de nouvelles entreprises seraient créées et des milliers d’emplois générés pour revitaliser notre économie et préserver la couverture sociale. Vous pouvez contribuer à un monde meilleur et en contrepartie bénéficier d’une réduction d’impôts de 30 ou de 45 % de votre investissement.

Lampe

Ce livre numérique consacré au tax shelter pour start-up a été conçu pour :

Investisseurs

LES INVESTISSEURS

Les contribuables belges peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts.

Entrepreneurs

LES ENTREPRENEURS

Les start-up belges reçoivent davantage de soutien du grand public.

Conseillers fiscaux

LES CONSEILLERS FISCAUX

Une mesure à prendre en compte pour la prochaine déclaration fiscale.

Pourquoi maintenant ?

Jusqu’il y a peu, le tax shelter pour start-up s’adressait uniquement aux business angels.

Les nouveaux règlements sur le tax shelter permettent maintenant aux plateformes de crowdfunding d’obtenir une accréditation et d’offrir au grand public des investissements permettant de bénéficier de cette réduction fiscale.

La loi a été développée par deux ministres fédéraux belges, le Vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l’Agenda numérique, des Télécom et de la Poste Alexander De Croo, et le Ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l’Agriculture et de l’Intégration sociale Willy Borsus.

À propos de ce site

Ce site a été créé par MyMicroInvest pour informer les contribuables belges sur le tax shelter car il s’applique aux start-up et au crowdfunding.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding (ou financement participatif) est un investissement collectif dans une entreprise ou un produit. Sur sa plateforme, MyMicroInvest offre deux types de crowdfunding spécifiques :

  1. L’investissement en capital (Equity crowdfunding) : des entreprises cherchent des fonds, et en échange, les investisseurs reçoivent une participation en actions (ou instruments équivalents) dans l’entreprise.
  2. L’investissement en prêt (Loan crowdfunding ou Crowdlending) : des entreprises demandent un prêt, et les investisseurs sont remboursés, avec des intérêts, sur une période de temps prédéfinie.

À propos de MyMicroInvest

MyMicroInvest est une plateforme de crowdfunding pour start-up belges à haut potentiel et pour entreprises en croissance, soutenues par un crowd unique.

Avec MyMicroInvest, les investisseurs débutants investissent aux côtés d’experts pour promouvoir l’entrepreneuriat. Vous avez l’occasion d’investir aux côtés d’investisseurs professionnels, notamment des business angels et des capital-investisseurs dans chacune des campagnes présentes sur notre plateforme.